Alors s’il y a bien une chose que j’appréhendais ce fut le premier vol de bébé! De plus, ce fut un vol assez important en terme de durée…10h de vol entre Paris et Mayotte!

Tant de questions et d’angoisses dans ma petite tête : Est-ce que cela va bien se passer? Est-ce que bébé va supporter le trajet? Comment va se passer ce changement d’environnement? Est-ce bon pour lui?

Je suppose que beaucoup de jeunes parents sont également dans ces interrogations quand il s’agit d’un premier long voyage en avion.
Nous tenons dans un premier temps à rassurer, tout c’est bien passé et nous sommes dans l’ensemble satisfait de comment le voyage de bébé est organisé par les compagnies aériennes.

Pour ce vol, nous avons voyagé avec la compagnie Air Austral. Dans l’ensemble tout c’est bien déroulé, seulement quelques petits couacs qui nous ont un peu énervé. Mais rien de bien méchant non plus!

On vous explique tout sur le premier vol de bébé (à quelques semaines seulement…ce fut malgré tout une grosse angoisse pour nous en tant que jeunes parents, c’est comme cela et c’est je dois avouer difficilement contrôlable de ne pas imaginer les pires situations…).

A nous la plage, les baobabs et un incroyable lagon !

Le billet d’avion de bébé

Comment cela se passe en terme de billet d’avion?
L’option proposé par cette compagnie est pour que bébé puisse embarquer, nous devions débourser 100 euros.
Mais quelles étaient les promesses pour ce prix?
Afin de nous rassurer (il faut nous comprendre aussi…c’est le premier^^), nous avons appelé plusieurs fois la compagnie afin d’être sur de ce que nous aurions pour lui.
– Tout d’abord en ce qui concerne l’eau pour les biberons (bébé n’est pas allaité), il n’y a pas de soucis pour passer les douanes avec nos bouteilles d’eau (les bébés prennent une eau spéciale, peu riche en minéraux).
– Pour faire chauffer les biberons au bain marie, cela est possible à bord des appareils, ce sont les stewards et les hôtesses qui s’en occupent.
– En ce qui concerne la place de bébé, une nacelle est prévue pour lui. Pour la nacelle, nous serons placés juste derrière une cloison. La nacelle sera fixée sur la cloison et bébé pourra tranquillement y faire son petit dodo.
– Il y a une couverture pour lui.
– Pour ses bagages, il a le droit à 10 kg en cabine et aussi à un sac cabine, (la sac à langer quoi!) d’une dizaine de kilos également. Je précise que la poussette avec le cosy est également incluse sans supplément.

Bon, par contre, on a trouvé que 10 kilos pour le bagage soute de bébé, c’est quand même bien juste! Et oui, c’est incroyable tout ce que nous avons pris pour lui! Entre le lit nomade, son lit, ses doudous, quelques livres, ses vêtements et j’en passe, bébé a pris énormément de poids dans nos bagages…quand à nous nous sommes partis presque sans rien (nous sommes partis en mode multicouche sur nous, avec très peu de vêtements dans nos sac à dos…!)

Retour à Mayotte !!! Vive les plongées, les tortues et de pouvoir vivre quelques temps dans l’Océan Indien !

Qu’en est t’il en réalité?

Pour ce vol, ce fut un vol de nuit. Premier avantage, c’est que notre petit bout fait déjà bien ses nuits et que cela sera plus simple pour nous de l’endormir par rapport à si nous avions eu un vol de jour.

L’embarquement s’est bien passé et nous n’avons pas eu de soucis. Le seul bémol (si je puis dire), c’est qu’à l’enregistrement des bagages, le personnel au sol nous a informé que nous devions embarquer en priorité lorsque nous avons un bébé avec nous.

Bien, sur, nous avons suivit la consigne (pour une fois)  et nous nous sommes présentés au début de l’ouverture de l’embarquement. Bébé accroché dans son porte bébé et la poussette prête à être embarquée.
Bon en réalité, ce fut une erreur, on du attendre notre tour car nous n’étions pas du tout prioritaire^^! Nous serons qu’il ne faut jamais être pressé pour embarquer et ceci même avec un petit bout de chou.

Rien de bien méchant^^!

Nous avons le droit de garder la poussette avec nous jusqu’au moment de l’embarquement, et heureusement car nous nous serions pas vu devoir porter bébé dans nos bras pendant les deux heures précédent le départ de notre vol! Donc, nous avons trimbalé bébé dans sa poussette à travers tout l’aéroport y compris pour le passage des douanes. Le personnel au sol se charge de faire monter la poussette dans la soute une fois que nous sommes dans l’appareil.

Pour l’eau, en effet, nous avons passé les différents contrôles avec nos bouteilles. En fait, nos bouteilles sont passées à travers un scan afin de détecter s’il n’y a pas d’anomalie (et cela ils nous cachent bien de nous informer que les liquides peuvent être contrôlés…au lieu d’être jetés).
Nous avons aussi le droit d’emmener ses boites de lait (encore heureux!).

Pour la nacelle, nous y avions eu droit et tant mieux! Mais certains parents voyageant aussi avec un bébé n’ont pas eu cette chance. Pourquoi? Tout simplement parce que le nombre de places où peuvent être placé les bébés sont limitées en nombre. Du coup, obligés pour eux de voyager avec lui sur les genoux (et je pense que dans ce cas, les 10 heures d’avion doivent être particulièrement longues). Il faut dire aussi que des bébés qui font des liaisons de Mayotte vers la France, dans un sens où dans l’autre, sont assez nombreux.
Comment être sur d’avoir une place avec possibilités de mettre une nacelle?
Les billets d’avion, quand nous voyageons avec un bébé, ont un numéro de siège spécifique et ceci dès la réservation. Du coup, pas besoin de check-in. Nous avons bien vérifié notre billet et appelé la compagnie afin d’être sur qu’il n’y aurait pas de problème. Donc bien vérifier ce point et appelez au pire des cas…cela évites de mauvaises surprises…
Bébé a donc voyager dans une nacelle assez confortable où nous avons réussi à le faire dormir. Par contre, même s’ils ont une petite couverture pour lui, pensez quand même à prendre une petite laine et un pyjama assez épais (pas trop non plus) voir à prévoir une couche supplémentaire au cas où. En effet, comme toujours il fait plutôt frais dans les avions.
Le notre a voyagé en body avec un surpyjama par dessus.
Pour les biberons en effet, le personnel nous les ont chauffés. Mon bon, on les trouvait soit un peu trop chaud (donc on a attendu que cela refroidisse), soit un peu trop froid. Nous qui avions pris le coup de main pour que bébé ait un biberon à la température qu’il apprécie, nous avons eu peur qu’il ne veuille boire (mais au final, il a bu sans aucun soucis…comme d’habitude^^!).

Enfin, en ce qui concerne les éventuels problèmes liés aux oreilles lors des phases de décollage et d’atterrissage, le moyen pour aider bébé à décompresser ses oreilles et de lui faire sucer quelque chose (tétine par exemple). C’est ce que nous avons fait avec notre petit bout et il n’y a eu aucun problème, a aucun moment il ne s’est plaint d’une quelque conque gène à ce niveau là.

Sinon, avec un bébé de quelques mois, l’avantage c’est que cela dort un peu partout et même si l’endormissement a été un peu difficile au début (changement d’atmosphère, changement de lit, bref les habitudes qui changent font que bébé était curieux de tout cela). Mais on a réussi à le faire dormir au final sans trop de problème.
En fait, ceux qui n’ont pas réussi à dormir, c’est nous!! Trop occupé à le surveiller.
Ah oui, je précise que les bébés doivent être retiré des nacelles en cas de perturbations (normal), mais bon cela le réveillait à moitié à chaque fois. Et qui c’est qui doit le rendormir?

Qu’est-ce que l’on en a pensé?

Nous avons été satisfait. Même si le vol pour nous a plutôt était assez fatiguant. Nous avons peu dormi, trop occupé à voir si bébé se porte bien, qu’il n’est pas trop chaud, pas trop froid. Si au final nous avons dormi deux heures, je pense que c’est déjà pas mal. Bon, nous avons pour le coup, fait un bon rattrapage au niveau des films^^! Mais tout c’est bien passé pour le petit bout. Il n’a pas fait de crise, au contraire, il semblait assez curieux de tout ce qui se passait. En plus, il a réussi à avoir les hôtesses dans la poche qui était vraiment au petit soin pour lui et toujours avec le sourire…allant à l’appeler toujours par son prénom. Quand à lui, il faisait que de sourire, de rire ou de jouer avec ses mains (ce qu’il faisait beaucoup à ce moment là). Après, je pense que cela dépend beaucoup des bébés mais le notre est assez tranquille et nous n’avons pas eu à devoir le calmer en cas de crise. J’irai même jusqu’à dire qu’il a apprécié le voyage.

Voilà, un vol sans soucis et sans aucun problème. Tout s’est très bien passé et bébé n’a aucunement souffert de ce voyage.
Bien au contraire, l’environnement qu’il découvre lui convient tout à fait !
Cela me laisse particulièrement sereine pour tout les vols à venir (oh que oui!!!).

Alors voilà, n’hésitez pas ou plus. Tout est prévu afin que bébé puisse voyager en toute sérénité et tranquillité. Cela demande d’être un peu organisé, mais au final, on lui offre la vie que nous aimons et nous lui faisons découvrir chaque jour un peu plus le monde et sa diversité.

En route !!!

Bon voyage!!!

8 thoughts on “Bébé prend l’avion !!!”

  1. bonjour, pouvez-vous me donner plus de détails sur le transport du cosy ? est-il traité avec délicatesse ? ou « balancé » comme les valises ?! comme c’est également un siège auto j’ai peur qu’il soit endommagé …

    1. Bonjour,
      En ce qui concerne le transport du cosy, il n’y a aucun soucis en ce qui nous concerne. Il était avec la poussette (un vrai monstre…). Cependant, nous n’avions pris notre cosy qu’avec une seule compagnie, celle qui se rend à Mayotte où nous résidons actuellement, soit Air Austral. A voir en fonction de la compagnie que vous souhaitez prendre.
      Bon voyage.

  2. Coucou, bel article j’ai toujours la trouille n’ayant pas d’enfant de me retrouver à côté de bébé, et ou d’enfant qui ne supportent pas le voyage! ma hantise, après ce n’est pas facile pour les parents .. ça on en est conscient, mais bon voilà c’est à tous de faire des efforts pour que ça se passe bien ^^

    1. Bonjour,

      En effet et je dois avouer que c’était aussi ma hantise 🙂 !!! je détestais me trouver à côté d’enfants…mais bon souvent ils sages et cela se passe bien.
      Comme dit ici, nous avons de la chance, bébé n’est pas embêtant, bon vivant et avec un caractère assez joyeux, donc cela aide grandement. Même s’il arrive que parfois il soit un peu casse-pied si trop fatigué (ce qui est normal) mais en tant que parent, il faut savoir gérer la crise afin que cela se passe bien pour tout le monde 😉 !!
      En tout cas, voyager avec des enfants et une belle aventure 🙂 !!!

    1. Merci pour l’information…je n’étais pas au courant de ce site 🙂 !!!
      Merci pour votre message 🙂 !

Laisser un commentaire