30 jours…beaucoup trop court pour voir l’Indonésie et sa multitude de communautés, d’îles, de paysages, d’ambiance…si on parcouru au moins 10% du territoire on est déjà content, mais cela m’étonnerait quand même.

On a vraiment adoré ce pays, et on est sure d’une chose : y revenir !

Mais en attendant, nous y avons passé un mois, ce qui nous a permis de découvrir Java et une partie de Bali.

On vous présente ici le budget de ce que nous a coûté ce séjour, les activités, sites, paysages que nous avons vu et ce qui nous a plu, mais aussi les logements ou encore les plats qui nous ont marqué.

Nous avons ainsi peu goûter aussi bien aux joies des plages, des volcans, des villes, des paysages, voir un peu la culture mais pas assez à notre goût…

Voici un aperçu de notre trajet sur Java :

XSt-YeF4N-2MOpxP2xGoOKZT3cg

Un aperçu financier en deux temps…

Afin de simplifier les choses, nous avons décidé de faire un petit bilan global de ce mois et ensuite de présenter notre budget sur Java puis sur Bali.

Le moins que l’on puisse dire en effet, c’est que le coût de ces deux îles est nettement différents. Comme vous vous en doutez, Java étant nettement moins chère que Bali. Même si à priori les prix augmentent rapidement sur Java car l’afflux touristiques va en croissant (c’est ce que l’on a beaucoup entendu en tout cas…), mais pour le moment elle est très très abordable.

En tout, nous aurons dépensé 10 562 850 roupies indonésienne sur le mois, soit 706,49 euros.

Nous sommes restés 3 semaines sur Java pour un budget de 6 222 240, c’est à dire pour 414,76 euros. Tandis que nous sommes restés que dix jours sur Bali pour un budget 4 340 610, soit 291,73 euros.

Donc, ce qui fait que nous sommes sur un budget quotidien de 23,55 euros pour notre couple, soit 11,77 par personne.

Mais on voit déjà la disparité car si on ne prends que Java, nous sommes à un budget quotidien de 19,75 à deux, soit 9,87 euros par personne.

A Bali, 29,17 par jour à deux, soit 14,58 par personne et par jour.

Soyons un peu plus précis au niveau de ces deux îles…

Voici un petit camembert qui présente nos postes de dépenses sur Java en 3 semaines, du 13 mai au 2 juin : 

Bilan financier 3 semaine Java

Deuxième camembert, nos dépenses sur Bali en une dizaine de jours, du 2 au 11 juin : 

Bali

 

Bilan financier de 10 jours à Bali

Les logements sont relativement bon marchés et certaines guesthouses nous ont vraiment charmées. Mais bon, il n’en reste que l’hébergement demeure (ce qui paraît logique) notre premier post de dépense. Dans les différents logements que nous avons fait, on a pas eu de chambres qui nous ont déplu, la plupart étant d’un bon rapport qualité prix. Mais on a eu nos préférences…

I – Nos coups de cœur logement

Au niveau logement, nous avons dépensé respectivement 3 425 000 sur Java (228.3 euros)

Sur Java

1 – Mini Tiga Homestay à Pangandaran

Une ambiance bord de plage, une atmosphère détendue, une homestay en bois, avec un peu de bric et de broc, beaucoup de charme. Nous y sommes restés 3 nuits en tout…on avoue que l’on avait pas vraiment envie de partir…mais il faut aller de l’avant!

IMG_1489

Pour la nuit, comptez 100 000 roupies si vous êtes seul, sinon 150 000 roupies à deux. Chambre (la notre étant en plus la plus grande^^) avec salle de bain, grand pal, et bien entendu, le petit déjeuner est inclus et leurs banana pancake sont vraiment très bons. Café et thé en libre service.

Le soir, on se retrouve autour de chansons, de morceaux de guitares…une bonne humeur et une bonne ambiance!

2 – La Javanaise à Yogyakarta

Chambre simple mais on a adoré la décoration de ce lieux, et des espaces communs vraiment conviviaux. Ici le prix est également de 150 000 roupies la nuit incluant le petit déjeuner (pareil…des banana pancake!!!).

IMG_1591

En ce qui concerne le prix, on est à 150 000 la nuit pour la chambre double. Nous avons visité pas mal de logements en arrivant sur Yogya et franchement, pour ce prix, c’est le mieux que l’on nous a proposé.

3 – Homestay Cakra à Solo

Bon la ville ne nous a pas charmée plus que cela, mais on doit avouer que le cadre de cette homestay est tout simplement exceptionnelle, une ancienne demeure coloniale avec des grands patios, du mobilier ancien et une piscine très agréable avec la chaleur qu’il peut faire en journée.

IMG_9082

Le soir, des groupes de musiques traditionnelles viennent s’entraîner dans une des nombreuses salles du lieu…on assiste à un concert gratuit, ce qui n’est pas pour déplaire.

Comptez 200 000 roupies la chambre, incluant le petit déjeuner qui n’est pas fameux, on va même dire un peu trop léger, n’hésitez pas à en redemander (dans la mesure du raisonnable car après ils vous feront payer…). Thé et café en libre service.

Sur Bali

1 – Sinar Bali 2 à Amed

On a adoré se reposer auprès de cette famille qui tient cette pension. Super accueil, des chambres clean avec un grand pal et une superbe vue sur la mer.

Comptez une centaine de roupies la nuit en basse saison, pour la haute on ne sait pas trop, mais les prix sont assez abordables.

IMG_2071
Vue plein est…on avait le lever du soleil depuis le lit!

Seul bémol, le petit déjeuner n’est pas inclus, mais bon, ils nous ont offert papayes et boissons.

II – Deuxième post de dépense : les transports

Ce n’est pas souvent, mais les transports dépassent les activités si on compte ensemble les trajets fait en bus ainsi que la location de scooter.

Ainsi, nous avons dépensé en tout : 1 354 200 de transport sur Java (une location de scooter à 100 000 et les bus pour un montant de 1 254 200), soit 90,28 euros.

Pour donner une idée des prix que nous avons eu en mai-juin 2015, voici quelques exemples de trajet, principalement sur Java, le prix est par personne :

  • Jakarta – Cianjur : 25 000 roupies (1.66 euros)
  • Cianjur – Pangandaran : 95 000 roupies (6.5 euros)
  • Pangandaran – Wonosobo (en deux temps) : 70 000 roupies (4.7 euros)
  • Probolinggo – Banyuwanggy : 50 000 roupies (3.4 euros)
  • Ketapang – Denpasar : 50 000 roupies (3.4 euros)
  • Bus de ville sur Bali : 3 500 le ticket (0.35 euros)

Sur Java, nous avons aussi testé le train, relativement confortable (encore une fois…pour les jambes c’est la joie…), peu excessif (un peu plus cher que le bus quand même), climatisée et avec un service de restauration à bord.

  • Yogyakarta – Solo : 8 000 roupies (0.55 euros)
  • Solo – Probolinggo : 80 000 roupies (5.5 euros)

 

Pour Bali, nous avons opté pour la solution que tout le monde prend sur cette île au vu des prix (on pourrait dire faramineux) que demandent les chauffeurs de taxis et autres bémos, le scooter, cette location pour une semaine nous est revenu à 650 000 soit 43,3 euros (un scooter pris 7 jours, l’autre 6 jours). Précisons que nous avions deux scooters (un chacun…plus pratique, surtout avec les sacs…) et que chacun nous est revenu à 50 000 roupies par jour 3,3 euros par jour.

IMG_2030
En route…

Petite précision, à Bali, il existe des bus (et oui…faut juste savoir où les trouver…), dont le prix du ticket est de 3 500 roupies…donc pour nous rendre à l’aéroport, on a déboursé 7 000 roupies (0,5 centimes d’euros) pour faire le trajet depuis Sanur…alors que les taxis nous demander dans les 10 dollars…une belle économie…

III – troisième spot de dépense : activité et autres trips

Sur Java, nous avons fait différentes activités que l’on a beaucoup apprécié, aucune ne nous a déplu. Entre Pangandaran et ses canyons, Cianjur et le volontariat, Dieng et ses paysages de soufre, le Bromo, l’Ijen…bémol quand même, on a visité le Kraton à Yogya et honnêtement, nous n’avons pas trop apprécié…par rapport à tout ce que l’on a vu sur Java…

Vu que nous nous sommes plus accès sur un côté nature, trek et autres, nous avons délesté les temples et au vu des prix indiqués et des retours on n’a pas eu envie de tenter l’expérience car beaucoup disent que c’est très cher pour ce que c’est, donc on préféré privilégier l’ascension des volcans, se faire des day trip, que les sites plus historiques (sachant que les temples, même si chacun est particulier, on en a fait énormément depuis notre début de backpack en Asie…et que ce n’est pas fini…)

Notre top des activités sur Java :

1 – Bromo

Tout simplement pour les paysages, superbes, pour le lever du soleil donnant un éclat particulier au volcan, mais aussi pour toutes les rencontres que nous avons fait et la bonne ambiance que nous avons partagé.

IMG_9409
Un paysage qui vaut le détour!!!

Nous n’avons pas booké pour le Bromo, depuis Probolinggo, en comptant l’aller-retour à Cemoro Lawang, le nuit sur place et la nourriture, nous avons déboursé en tout : 370 000 roupies, soit 24,66 euros pour nous où 12,33 par personne.

Rappelons que pour le moment, aller au Bromo à pied depuis Cemoro Lawang : c’est gratuit…vous ne payer que si vous y aller en voiture pour aller au pied du volcan.

N’écoutez pas quand on vous dit que tout est plein en haut et qu’il ne reste que des chambres à 500 000 la nuit, on entendu ce discours à maintes reprises avant de monter mais on en a fait abstraction.

2 – Dieng Plateau

La bonne surprise de Java, on a adoré les paysages, de voir toutes ces cultures en terrasse, avec surtout des plantation de pommes de terre, les lacs soufrés et méthanisés au reflet bleu électrique, les montagnes, la vue, le cratère de soufre…on y passé deux belles journées mémorables.

IMG_8725

En tout, avec le bus pour nous amener à Dieng depuis Wonosobo, l’hébergement (2 nuits), les sites, la location du scooter, l’essence, le droit d’entrée sur les différents sites, on en a eu pour 610 000 roupies, soit 40 euros à deux où 20 euros par personne…sur donc tout un weekend !!!

3 – Pangandaran

Alors pour le day trip à la journée incluant les scooters, essence, entrée sur les sites, repas…bref tout inclut, nous en avons eu pour 600 000 roupies, c’est le plus cher niveau excursions que nous avons débourser sur Java pour une journée, soit 40 euros à deux, donc 20 par personne.

IMG_9486

Mais cette nature, les rivières aux eaux cristallines, ce mariage entre le minéral et le végétal nous a vraiment séduit…on le recommande vivement !

4 – Kawah Ijen

Et oui, il n’est pas dans notre top trois. Même si c’est vrai que c’est magnifique, les paysages, le volcan, nous avons préféré les autres trips.

Instantané 1 (08-06-2015 02-15)
Les blues light !!!

L’intérêt de l’Ijen réside principalement dans la rencontre avec les porteurs de soufre, de voir ce travail harassant que de remonter pour certains 80 kilos de soufre en équilibre que sur leurs épaules sur les pentes escarpés du volcan.

Un petit conseil : allez y avec des vêtements que vous êtres prêt à jeter…car ils vont fortement s’imprégner de l’odeur de soufre…même après plusieurs lavages rien n’y fait : ils puent toujours autant…

Pour le trip on a payé 150 000 roupies (10 euros) par personne, incluant l’aller-retour, des waterfalls avec possibilité de baignade et des plantations de café à visiter. Nous sommes passé par Permara Indah Permai…les moins chers que nous ayons trouvé…

Pour l’ascension du volcan, c’est payant : 150 000 par personne le weekend et 100 000 en semaine (10 ou 6,67 euros…on a eu de la chance, on y a été en semaine^^)

5 – Notre volontariat à Cianjur

Nous avons participé au programme « Volunteers in Java ». C’est une association de professeurs dont le but est de promouvoir l’enseignement de l’anglais, et dans une plus large mesure des langues étrangères. En y participant, nous sommes logés, nourris, blanchis par une famille. Les gens de l’association nous font participer à des échanges en salle de classe, où nous devons parler en anglais avec les étudiants, mais également des visites aux alentours de Cianjur qui possède une très jolie campagne.

Le prix est de 100 000 roupies par jour et par personne, mais comme on vous disait tout inclus!

IMG_1341

Et pourtant…

Il y a (forcément…tout ne peut être parfait…) des lieux qui nous ont moins plu en Indonésie, bref des endroits où l’on sait que l’on repassera pas par là car nous n’avons pas été charmé plus que cela…

  1. Probolinggo : honnêtement cette ville est assez horrible, pas dans le style (qui est sommes toute, très banale), mais dans le fait que l’on essaye à chaque fois de vous faire payer pour monter au Bromo, on essaye de vous mener en bateau… bien entendu, il ne faut pas se laisser démonter et continuer à marcher sans prêter attention à tout ceux qui veulent vous vendre le Bromo à un prix d’or…
  2. Solo : Même si le Cakra Homestay où nous logions est vraiment super, j’avoue que c’est un peu la seule chose qui nous a plu dans la ville…on a tellement vécu de journées de dingues précédemment sur Java que cette ville nous a semblé un peu fade…
  3. Yogya : Bon, je crois qu’en réalité, nous ne sommes pas très très ville…Il y a quand même des endroits qui nous on plu sur Yogya, là ou nous logions par exemple, mais aussi le quartier de Malioboro, bien vivant et animé…mais par exemple, nous avons été déçu du Kraton. Bref, un bilan plutôt mitigé pour nous, au niveau de l’ambiance, cela nous a convaincu, mais la ville elle-même pas vraiment.

Pourquoi ne pas avoir parlé des fonds marins?

Ce ne sont pas les activités qui nous ont le plus transcendé durant notre séjour en Indonésie, même s’ils sont magnifiques (il faut être honnête). mais bon, on espère pouvoir revenir très prochainement en Indonésie afin justement de faire que (ou quasiment) de la plongée dans des lieux qui nous font rêver : Sulawesi, Bornéo, Florès…Affaires à suivre!!!

Pour en savoir plus sur la plongée, le snorkeling que nous avons fait sur Bali, voir l’article consacré à Amed.

IV – L’alimentation

la cuisine Indonésienne nous a également charmée, et nous avons tenté de goûter à de nouvelles saveurs!!

Ainsi, nous avons pu tester le fameux gado-gado, des végétaux cuisinés accompagnés d’une sauce aux peanuts (c’est bon, mais vite bourratif…)

Mais aussi du thon grillé, des beignets de riz gluant et à la banane, les fameuses brochettes de poulet (saté Ayam), beaucoup de tofu, des crêpes indonésiennes au coco,  du riz cuit au coco, de la viande à la citronnelle…bref, pour nous la cuisine indonésienne a remporté un franc succès.

Nouveau dossier8 - Copie
On s’est régalé pendant un mois…

On la dit une des meilleurs cuisine asiatique notamment avec les nombreuses influences qu’elle a pu y avoir…un jour (quand on aura le temps…) on essayera de parler un peu plus de ces recettes…

V – Top paysages

le choix fut dure…mais voilà notre top 3 :

C’est surtout un classement des vues qui nous ont émerveillées, des décors où l’on a envie de simplement s’asseoir et de contempler pendant des heures.

1 – Bromo : quelle surprise…

2 – Amed pour les villages alentours, la vue au loin sur Gili et Lombok, la vue sur les volcans…

IMG_2126

3 – Dieng Plateau

Faut-il vraiment ce répéter???

…ce qui nous a moins plu

Le combat des fois quotidiens pour obtenir les bons prix, pour ne pas se faire avoir…

Ainsi dans les bus, des moments comiques comme le « pour les bagages, c’est 25 000 roupies car un bagage c’est le même prix qu’une personne » (ah tiens…!!!).

Ou encore vouloir nous faire payer le double du prix…

Mais aussi pour nous rendre au Bromo où à l’Ijen où on nous annonce des prix parfois hallucinants…comme 700 000 roupies par personne juste pour le trajet aller-retour à l’Ijen.

C’est de bonne guerre, ils tentent leur chance…mais bon par principe on se laisse pas avoir, bénéficier le développement du tourisme pourquoi pas…mais pas pour ce faire arnaquer non plus…

Bon on précise que c’était pas non plus tout le temps et que nous sommes tombés sur des gens vraiment sympas aussi, qui nous ont sacrément dépanné…mais autant être prévenu et de bien savoir les prix afin de pas avoir à payer le prix fort…

Donc pour conclure…

un pays qui a largement comblé nos désirs, on savait que cela allait être un super séjour, mais pas à ce point…ce pays nous a conquis, surtout Java par rapport à Bali, et nous avons hâte de pouvoir revenir afin de pouvoir voir le reste de cet immense pays…

IMG_9473
Un séjour au top !!!

One thought on “Bilan financier de 30 jours en Indonésie”

Laisser un commentaire