Avoir un bébé est une nouvelle aventure à la fois merveilleuse mais qui m’a quand même obligé à changer ma façon de voyager.
En effet, un bébé change beaucoup de choses et le bonheur d’être avec lui va bien entendu avec également une marge de manœuvre beaucoup plus restreinte. Il n’est plus possible de pouvoir agir comme avant. Alors on s’adapte tout simplement.

Avant…

Avant, c’était assez simple, une envie d’évasion et de voyage et me voilà partie mon sac sur le dos à la recherche de l’aventure, d’exotisme, de rencontres, de belles plongées (forcément^^) et surtout d’imprévus.
Combien de fois je me suis retrouvée embarquée à l’arrache dans telle ou telle péripéties.
Je me revois encore en train de monter à l’arrière d’un scooter taxi ou fin fond du Togo (et avoir failli me retrouver avec ma jambe brûlé par le pot d’échappement), ou bien encore à ne pas savoir où est-ce que j’allais partir le lendemain et ne pas savoir non plus où j’allais dormir.
Mais aussi de pouvoir tranquillement savourer un verre sur la plage, de pouvoir organiser une soirée en 10 minutes à peine. De me coucher à pas d’heure car comme une envie de sortir, de voir du monde et comme beaucoup j’imagine de pouvoir tout simplement faire la fête, de profiter de ma jeunesse et de mon insouciance. De partir la journée entière et déambuler dans les villes, campagnes..bref de me laisser guider par mes pas…tout simplement!

Avant on vit l’aventure pour soi!

Et puis bébé est passé par là…

C’est un nouveau rythme qu’il faut avoir. Je change de musique et de pas de danse et me voilà partie sur de nouvelles bases, de nouvelles règles du jeu, une nouvelle façon de voir les choses et devoir réaliser que maintenant, j’ai un petit être qui compte sur moi et qui a besoin de moi!
Parfois j’envie ces couples que je vois essentiellement grâce à l’œil très indiscret de Facebook et d’internet en général. Ces couples, qui partent vivre leur rêve de bout du monde, qui partent le matin sur un scooter sans âge prêt à rendre l’âme et pour toute la journée découvrir les environs de la ville ou ils ont posés leur sac à dos pour 2 ou 3 nuits. Je l’ai fait aussi, à de nombreuses reprises.
De partir le matin aux aurores (surtout pour moi qui adore les grasses mat^^), vers 7 – 8 h du matin, de sillonner la campagne alentour en empruntant toutes les petites routes qui me plaisent. De tomber sur de petites merveilles, de me poser prendre un verre, de déguster un plat et en même temps de me trouver une joli plage afin de profiter au maximum de cette journée. Et puis de rentrer fourbue le soir et de terminer cette riche journée par un apéro où je rencontrais d’autres voyageurs. Tant pis si je ne mangeais pas ou trop, si je dormais pas assez ou trop, je vivais pour moi et cela me suffisait amplement.
Maintenant, les choses ont changées, je ne pars plus à l’aube toute la journée afin d’assouvir mon envie de découvertes et d’aventures. Non ! Je dois respecter des heures de repas bien précises pour bébé. Il a besoin également de pouvoir faire sa sieste, de bien dormir le matin, de se prendre un bon bain, de jouer, de rire et d’être réconforté quand quelque chose l’effraie ou lui fait peur.
Je ne me couche plus à pas d’heure. Fini de penser, « Je me couche à 2h du mat, ce n’est pas grave, je dormirai jusqu’à midi ». Non, bébé n’a pas se rythme et c’est à moi de veiller sur lui. Maintenant, c’est plus du à 22h, les lumières sont éteintes, tout le monde a bien manger, s’est bien laver et au dodo.
Je ne me vois plus non plus partir sans savoir réellement ou je vais dormir. Je ne me vois plus non plus prendre n’importe quel moyen de locomotion. Bébé a besoin d’un minimum de confort et de sécurité.
Mes souvenirs sont surtout ceux des biberons, des petits pots, mais aussi des couches à changer, des moments où nous nous endormons l’un contre l’autre, des jeux, des sourires, des rires…

Mais bon, il faut être honnête, je me vois mal me faire de long trip en mode backpack avec une poussette sur des petits sentiers, escalader des volcans ou faire de longs treks dans la jungle. A mon sens, cela ne serait ni agréable pour lui…ni pour moi! Honnêtement, vous vous voyez avec un nourrisson dans des auberges de jeunesse? Affronter les transports en commun en Asie ou ailleurs (qui peuvent être parfois éprouvant pour un adulte)? J’imagine bien la scène quand même du backpak version poussette…

D’où notre arrivée également sur Mayotte. Afin de nous offrir notre part d’exotisme tant en ayant un pied en France, ce qui nous permet de pouvoir profiter de cet environnement incroyable en offrant à bébé tout le confort dont il a besoin. Je pense que bébé a besoin malgré tout d’être posé et de ne pas changer d’environnement tout les 2 jours. On aurait pu prendre une autre destination (mais Mayotte me plait), mais toujours dans l’optique que bébé ait ses jouets, ses petits rituels, nous (bien sur) et le fait que nous ne le fatiguons pas trop.

Et pourtant…?

Est-ce que je regrette l’arrivée de bébé pour autant (au cas où certain(e)s se poseraient la question)?? Non, absolument pas. Non, non et encore non. C’est une nouvelle aventure qui commence pour moi, pour nous. Nous sommes totalement épanouis par ce petit bonhomme. De nous réveiller tout les matins et de le voir sourire. Peut être qu’il faut être parents pour le comprendre car malgré toutes les concessions que je fais pas rapport à mon ancien mode de vie je suis totalement contente et satisfaite de ces nouvelles aventures à trois.

Comment faisons nous pour le moment?

Je précise que pour le moment, bébé a à peine 6 mois.
Certes, il a déjà pris l’avion, a déjà été avec nous dans des chambres d’hôtes, a fait de longs trajets en voiture et cela ne nous fait absolument pas peur. Le problème se pose un peu plus quand nous décidons de sortir et de faire quelques activités.
Ainsi, pour les sorties le soir, nous emmenons bébé avec nous. Alors, « sortie » le soir est un bien grand mot. En effet, nous profitons de sortir entre les deux derniers biberons, et généralement la plage horaire de sortie en soirée est entre 18h et 20h, maximum 21h. Donc cela nous laisse l’occasion de pouvoir prendre un verre en terrasse, de pouvoir manger dans des petits endroits sympas. Nous pouvons profiter malgré tout et encore heureux !
Bon, si on est invité et que nous pouvons lui préparer à manger, nous pouvons pousser un peu plus. Mais à 23h maximum, nous essayons que bébé soit dans son lit.
Pour la plongée, c’est assez simple, nous y allons chacun notre tour. Car qu’est ce qu’il fera si on plonge tout les deux? Nous attendre sur le bateau???
Même remarque si nous faisons des sorties bateau. En effet, les journées en bateau durent de 8h le matin à 16h le soir. Ce n’est pas vraiment possible de pouvoir l’emmener (pas encore…). Déjà parce qu’il dort beaucoup le matin mais aussi parce que ce n’est pas évident que de pouvoir faire son repas du midi à base de petits pots. Mais on espère que d’ici quelques semaines (mois??), il pourra faire sa première sortie en mer avec nous (et voir ses premières baleines de ses petits yeux!).
Bref, pour le moment, vous l’aurez compris, nous sommes surtout dans les sorties chacun notre tour si nous voulons profiter du lagon et tous ensemble pour les « petites soirées ». Précisons que pour le moment notre petit chaton n’est pas gardé par quelqu’un d’autre, il n’y a que nous (et notre petit cocon nous convient aussi).
Petit bémol aussi de l’arrivée de bébé, c’est l’impression de voir moins de monde, de faire moins de rencontres…nous ne sommes plus vraiment dans les mêmes plans et nos vies s’organisent différemment que des personnes qui sont par exemple célibataire (et il y en a beaucoup dans mon entourage…).
Alors, certes pour le reste, sortie plage par exemple, bébé nous suit et ceci sans soucis. C’est juste que lorsque nous y allons cela ressemble à un déménagement^^! En effet, il nous faut la paillasse afin de pouvoir nous poser (et surtout lui) dans le sable. Il nous faut également sa petite tente afin de pouvoir le mettre dans un endroit à lui où il retrouve quelques jouets. Mais cela nous permet de longues heures sur la plage et de pouvoir en profiter autant lui que nous.
Voilà où nous en sommes après 6 mois de vie avec bébé. Il nous rend tout simplement heureux et nous espérons le rendre heureux lui aussi…

Mais quel bonheur cette nouvelle aventure !!!

Bon voyage !!!

6 thoughts on “Ce que bébé a changé dans ma façon de voyager”

  1. Bonjour,
    Nous venons à Mayotte début aout avec notre petite fille de 2 ans (pour 10 jours) et nous ne savons pas du tout comment nous organiser! Nous étions plutôt aussi des voyageurs baroudeurs mais effectivement l’arrivée de bébé change un peu les choses! Nous arrivons le 3 août. Est ce que nous pourrions nous rencontrer à notre arrivée? Si vous avez des conseils d’ici là nous sommes preneurs! pour le moment nous avons nos billets et rien d’autre!! J’ai trouver plusieurs infos et leur contraires.. je n’ai par contre rien trouvé sur les siège auto! est il possible d’en louer?
    Merci et j’espère à bientôt!!
    AUde

    1. Bonsoir,

      Alors déjà j espère que vous aimez tout ce qui est activités autour du lagon…car ce n est pas ce qui manque ici 😉 !!!
      Désolé, nous ne serons pas là, nous serons en voyage et de retour sur Mayotte le 16…
      Ou est-ce que vous logerez?
      Quelles informations avez vous entendu?

      Alors en ce qui concerne les activités.
      – Si vous plongez, je vous conseille Abalone dans la commune de M Zouasia (tout au sud), c est vraiment sympa, déjà pour le club (bien fait) pour son équipe (sympa) et pour les plongées très riches (on a encore vu 3 mantas ce matin…)
      – Pour les sorties bateaux, je recommande Mayotte Découvertes et Lagon Aventure, au top et super sympa… (nous avons été déçu par Sea Blue…)
      – Pour manger, il y a des snack à tomber avec une magnifique terrasse et vue lagon (bien sur) sur Bouéni.
      – Prendre un verre au Faré sur Petite Terre
      – Aller à la plage de Moya
      – Contacter les gardes natures ou l association Oulanga Na Nyamba pour faire une sortie ponte.
      – Prendre un petit déj (pas le brunch) au Gite du Mont Combani.
      – Aller à N Gouja pour nager avec les tortues.
      Evitez Mamoudzou (Sauf pour le marché et quelques achats) si possible (beaucoup de monde et beaucoup de bouchons…) et surtout Kawéni (rien à faire, c est une zone industrielle)
      Voilà déjà
      Pour les sièges auto, oui il y en a… mais souvent pas de premières fraicheurs (Vu à Tropik Location)

      Quels genre de conseil cherchez vous? Dès que j ai un PC qui fonctionne bien (et pas ce mini PC ou toutes les touches ne fonctionnent pas), je rédiges articles avec photos et vidéos sur les choses à faire sur Mayotte 🙂 !!!

      J attends vos autres questions 🙂 !!

      A bientôt… et Karibou !!

  2. Ton post m’a fait sourire car j’ai écrit il y a peu sur le même sujet ..Je voyage avec mon mari et ma fille depuis 3 mois, elle avait tout juste 11 mois lorsque nous sommes partis. Je me souviens avoir attendu, un peu comme tu le décris, ce moment où elle serait en mesure de voyager. Et en janvier, nous avons repris nos sacs à dos direction l’Asie. Le voyage est loin d’être le même, le rythme est différent, les priorités également. Mais il m’offre la possibilité de voir grandir ma fille tous les jours pour l’instant. Je me retrouve en cela dans ce que tu décris, l’essentiel étant d’être ensemble…Si mes aventures t’intéresse, je suis sur FB (@mumontheroad). En tout cas, je te souhaite de continuer à profiter de ton bébé…Et garde ce goût du voyage, qui transpire tellement dans tes textes !

    http://Www.mumontheroad/carnet-de-voyage/lecoupdevieuxdunebaroudeuse

    1. Merci 🙂 !!!
      J’ai lu avec attention ton article, et c’est vrai que nous partageons le même sentiment par rapport aux voyages avant et après bébé 🙂 !
      Ce qui me fait en effet le plus plaisir c’est de voir que bébé est toujours souriant, il est souvent en train de rire, surement du au fait que ces parents sont heureux de cette vie là. Comme nous sommes bien, il est bien.
      Ce qui me manque c’est les sorties à deux…d’avoir imposer un rythme ou nous faisons les mêmes activités mais en décalées afin que l’un de nous soit toujours avec bébé.
      Peut être verrons nous les choses différemment quant il aura quelques mois de plus.
      En attendant, on profite simplement de bonheur d’être tout les 3 🙂 !
      Je vais regarder ton blog également.
      Merci pour le lien.
      A bientôt

    1. On espère et on va le faire bouger partout le petit loup 🙂 !!!
      C’est juste que nous devons apprendre à composer à 3 maintenant. C’est une très belle expérience et la perspective du voyage en famille nous enchante 🙂 !!!

Laisser un commentaire