L’heure est venue pour nous de quitter la Thaïlande et de retourner en Malaisie, cela nous fait bizarre de traverser des pays que nous avons déjà visité auparavant.

Pour ce voyage, nous décidons de prendre le train entre Bangkok et Butterworth pour ensuite rejoindre l’île de Penang. Pourquoi le train? Tout simplement parce que nous préférons, il n’y a pas les aléas de la circulation et cela berce. Les trains en Asie, nous les trouvons plus confortables que le bus et découvrir une région lors d’un voyage en train c’est quand même bien sympa!

Première partie : le train de Bangkok à Butterworth

D’après les informations que nous avons eu, il y a un train qui part tout les jours pour rejoindre la Malaisie, il part à 14h45 de Bangkok.

Nous décidons de prendre un train couchette, après avoir opté la dernière fois pour une troisième classe entre Chiang Mai et Bangkok (non ok, le ticket était seulement de 271 bath…7 euros…) lors d’un trajet de nuit, nous avons pris cette fois l’option de voyager de façon plus confortable avec des places en couchette, ce sera la première fois que nous dormirons dans un train couchette en Asie…en plus de neuf mois de voyage, il était temps.

Nous prenons tout les deux les upper bed, un peu moins chers :

  • Une place en upper bed (au-dessus): 1120 bath (28.44 euros)
  • Une place en lower bed (en-dessous) : 1220 bath (31 euros)

Une fois dans le train, nous prenons nos places, c’est confortable, assez spacieux, bref le trajet devrait bien se dérouler.

Possibilité aussi de manger, de boire dans ce train, mais également de prendre une douche, ce qui n’est pas pour nous déplaire!

Bon, par contre, pensez à vous couvrir, c’est incroyable comment est-ce que niveau clim, ils ont plutôt on va dire, la main lourde, il fait un vrai froid de canard et la couverture que l’on nous donne pour dormir n’est pas de refus…on aurait même bien aimé en avoir une deuxième! (Finalement, je crois que je préfère la troisième classe, y a pas la clim réglée sur polaire, on peut passer la tête par la fenêtre et surtout, c’est plus vivant…)

IMG_3636
En mode, il fait froid!!!

Sinon voici à quoi ressemble le wagon couchettes.

IMG_3640
Derrière chaque rideau, un lit et une personne!

Le passage de frontière

Ce passage se fait sans encombre, le train s’arrête au niveau de la ville de Padang Besar en Malaisie où se fera le rituel des tampons sur votre passeport. Et là, franchement rien de plus simple. Cette frontière se passe on ne peut plus facilement à pied (enfin en train^^!). Donc on fait tamponner nos passeports pour la sortie du territoire thaï, ce qui nous prend 30 secondes, puis nous passons devant l’immigration malaisienne qui tamponne également nos passeports pour un temps également record.

Puis vous arrivez devant des douaniers qui sont là pour vérifier vos bagages, enfin si on veut. L’un d’eux me voit arriver avec mon gros sac à dos et la conversation se résume ainsi :

  • « Only clothes inside?
  • Yes, and a camera, and a…
  • Ok »

Et c’est tout…donc me voilà reparti. Même topo pour Vincent, il ouvre quand même son sac, le douanier jette rapidement un œil dessus (très rapidement) pour lui faire signe que c’est bon et qu’il peut y aller. Donc sur trois sacs que nous avons avec nous, nous en avons seulement ouvert un seul pour qu’il soit à peine regarder…donc pas la peine de stresser pour passer ce que nous appellerons une formalité!

Nous retournons donc nous asseoir dans notre compartiment et attendons que tout les autres passagers aient passés cette étape pour que le train puisse repartir. En tout et pour tout, le train sera resté arrêté une demi-heure avant de reprendre sa route pour Butterworth.

Le trajet depuis Bangkok jusqu’à Butterworth aura duré 24h (heureusement que l’on dort car c’est quand même assez long…heureusement aussi que nous avions des films sur le PC pour les longs trajets de ce genre…en tout on se sera regardé 3 films durant ce trajet, cela occupe!)

Butterworth nous voilà!

Honnêtement, pas grand chose à faire à Butterworth, l’objectif est donc de prendre le ferry en direction de l’île Penang pour aller dans la ville de Georges Town. Comme nous sommes en Malaisie et que niveau organisation, c’est très bien rodé, il suffit de suivre les panneaux.

Même pas 5 minutes après avoir quitté notre train, nous sommes sur le ferry!

  • Prix du ticket pour le ferry par personne : 1.20 RM (0.26 euros)
IMG_3653
Tous à bord!!!
IMG_3661
Le pont reliant Penang au reste de la Malaisie
IMG_3657
L’île de Penang et le ville de Georges Town

Petit conseil : pensez à avoir un peu de ringgit avec vous, nous avions fait du change à Bangkok car nous avions trouvé des taux intéressant. Sinon dans le train, il y aura des personne qui vous feront le change des bath en ringgit, le taux qu’ils pratiquaient à ce moment là était de 1 ringgit pour 9.3 bath (bof mais cela pourrait être pire^^…à ce moment là, on était à du 1 ringgit pour 9 bath…tout cela pour dire que le taux sera moins avantageux dans ce train).

De retour à Penang

Comme on disait plus haut, cela nous fait quelque chose que de se rendre dans des lieux que nous avons déjà visité auparavant. Nous sommes venus à Penang en fin d’année 2014 afin de faire notre visa non-B pour la Thaïlande, nous permettant ensuite de travailler et de faire la saison de plongée avant de partir ensuite vadrouiller en Asie du Sud-Est. Cette fois nous sommes en août…bientôt septembre… nous sommes sur la fin de notre voyage en Asie…ce que le temps passe vite.

A Penang, ce n’est pas les hôtels, et autres pensions qui manquent, nous nous arrêtons au Little India Villa, dans le quartier de Little India.

IMG_5493
Bienvenue à Little India

L’hôtel est propre, et c’est tout ce que nous demandons pour une nuit, il faut dire aussi que les hôtels en Malaisie, du moins dans les villes, ne nous ont pas laissé un souvenir impérissable, pas beaucoup de charme, donc pour nos prix, nous voulons simplement quelque chose de clean!

  • Prix de la chambre climatisée avec salle de bain séparée : 52 RM (11.42 euros)

On en profite aussi pour savourer la cuisine et les restaurants indiens un peu partout en ville, de reprendre des lassis et des Kopi sousou (des café avec pas mal de lait concentré), des naan, des rotis, des Dim Sum…

IMG_5543
A table !!!

Et puis bien sur, on en profite pour découvrir quelques œuvres de street art que nous n’avions pas vu lors de notre premier passage!

IMG_5531

IMG_5519

IMG_5515

IMG_5535

En bref

Tout cela pour dire qu’il est très simple de passer de la Thaïlande à la Malaisie par voie terrestre. On ne va pas dire comme une lettre poste, quand on connait les problèmes que l’on peut avoir avec la poste, mais l’idée est la même.

Pour ceux qui se posent la question : « Et si je pars de Malaisie pour aller en Thaïlande, à combien de jours ai-je droit? », c’est 30 jours pour la Thaïlande!

Sinon du côté malaisien, vous aurez droit à 90 jours dans ce pays (ce qui est plutôt pas mal)!

Donc n’hésitez pas à faire ce trajet!

Bon voyage!!!

3 thoughts on “De Bangkok à Penang par voie terrestre”

  1. Coucou,
    Dis moi, avec mon copain on envisage de prendre le train de nuit de Padang Besar à Bangkok et on a 2 grosses valises. Penses-tu que ce serait faisable? Je n’arrive pas à savoir s’il y a suffisamment de place pour les valises.

    Je te remercie, bonne journée à toi

    Emeline

    1. Bonjour,
      Sans soucis pour voyager avec des bagages, il y aura toujours des coins ou mettre des valises.
      Garder quand même toujours un œil dessus au cas ou.
      Par contre, vous pouvez peut être les caler sous vos pieds si cela rentre. Ou au dessus, mais il faudra surement penser à les attacher (prévoyez une corde).
      Pour ma part, j’ai dormi avec mon sac à dos sous mes pieds dans ma couchette. Pas eu de soucis. Les trains sont surs (en tout cas plus que les bus…).
      Bon voyage 🙂 !

Laisser un commentaire