Phnom Penh, capitale du Cambodge, possède une circulation anarchique et des dimensions impressionnantes. Deux jours et trois nuits s’avèrent pour nous un bon compromis pour visiter cette ville et la découvrir un petit peu avant de partir plus en détail à la découverte de ce pays, de sa culture et de son histoire.

IMG_0012
Les rues de Phnom Penh

Notre logement

Nous sommes descendus au #10 Lakeside Guesthouse au Street 93, Sangkat Sras Chork, Phnom Penh, Cambodge.

Ce n’est pas ce qui nous a le plus marqué dans cette ville, bien au contraire. Un ensemble assez négligé ce qui est fort dommage, les propriétaires ont beau être sympathiques, il leur manque un sérieux coup de motivation afin de rendre cet endroit beaucoup plus propre et accueillant. Des toiles d’araignées un peu partout, des murs à rafraîchir mais également à (re)peindre. Ceci est vraiment hyper dommage au vu du potentiel des lieux… En plus, le coin cours/terrasse est plutôt agréable contrairement au reste.

Honnêtement, ce n’est pas une guesthouse que nous recommandons et si vous trouvez mieux ailleurs…surtout n’hésitez pas!

Bon après, on a pas trop apprécié l’endroit car sur les 2 nuits passées sur place, nous avons eu le droit à une coupure d’électricité durant toute une nuit, aucun ventilateur, pal ne fonctionnant et surtout (et c’est cela qui nous a un peu agacé) un gérant trop bourré pour faire quelque-chose…sans compter la super fête bien bruyante dans la guesthouse d’à côté au même moment.

IMG_2278
La terrasse, le seul lieu agréable de cette guesthouse.
IMG_2274
La chambre, petite, défraîchie et une vrai fournaise !!!

Mais bon assez parlé de cet endroit et passons à la visite de la ville.

Voici un petit aperçu des choses à voir et à faire sur place, ce sont bien sur les incontournables (et vous trouverez tout plein d’articles là dessus sans aucun soucis) :

  • Le Palais Royal

La Palais s’aperçoit de loin avec ses toits typiques de l’architecture khmers avec toutes ses dorures. Bon prévoyez une tenue correcte pour rentrer (épaules couvertes ainsi que genoux, aussi bien pour les hommes que pour les femmes). C’est joli, agréable mais ce n’est pas ce qui nous a le plus marqué.

  • Le musée national

Il est situé juste à côté du palais royal et il vaut le détour. Au niveau architecture dans un premier temps, pour sa statue de Bouddha, pour le jardin mais aussi pour la collection de statues khmères. Nous avons beaucoup aimé le patio extérieur, calme et reposant ainsi que les petits trésors que renferment ce musée.

  • les marchés : le marché central (Psar Thmey) avec son immense dôme, le marché russe… (Petit coup de coeur pour le marché central contrairement au marché russe qui nous a paru quelque peu trop superficiel et un peu trop touristique à notre goût).
  • les cours d’aérobiques : sur le quais Sisowath ou encore dans le stade olympique (en haut des gradins) (sympa à voir et puis bien entendu à essayer!)
  • les temples : Vat Phnom, Vat Ounalom

Le Vat Phnom est surtout fréquenté pour demander de la chance et tout ce qui est lié à la réussite.

  • les musées et autres sites témoins des Khmers rouges : Camps d’exécution de Chieung Ek ou bien le Musée du génocide Tuol Sleng.

 

 Côté pratique, voici les quelques tarifs proposés dans les différents endroits :

Palais Royal : 5 dollars (entrée + droit de prendre des photos). Ouvert de 8 à 11h le matin et de 14 à 17h l’après midi

Musée national : 3 dollars. Vous pouvez prendre un guide pour 5 à 7 dollars. Ouvert de 8 à 17h.

Tuol Sleng : 3 dollars. Ouvert de 7 à 18h.

Vat Phnom et Vat Ounalom : pas de prix payé

Sinon, qu’est-ce qui nous a plu à Phnom Penh? Les lieux, les ambiances qui nous ont marqués lors de la visite de la capitale cambodgienne?

1 – Un petit tour au marché

Comme un peu partout en Asie, rien de mieux que de se rendre dans un marché afin de pouvoir voir, découvrir, sentir et surtout goûter les spécialités locales! Une fois de plus on s’est régalé, même si nous avons une petite préférence pour la cuisine thaï et surtout indonésienne, nous avons pu goûter quelques mets que nous avons appréciés.

Phnom Penh est une grande ville et il existe bien entendu différents marchés. Vous pouvez ainsi vous rendre au marché central (Neayok Souk, Phnom Penh 855, Cambodge). Ainsi, rien que pour l’architecture des lieux, cela vaut le détour. Au niveau de ce qui est proposé pour les achats, on a eu une petite préférence pour celui là plutôt que pour le marché russe.

Et puis bien sur, il est possible également de se restaurer un peu sur place…

Des odeurs, des saveurs, un spectacle, des animations. Nous avons toujours eu un petit faible pour les marchés et ceux de cette veille ne font pas exemption. On est conquis et c’est donc dans ce genre d’endroits que nous restaurerons durant toute la durée de notre séjour sur Phnom Penh.

Beaucoup de soupes, de beignets frits, de légumes…mais également des poissons frits ou encore du durian (encore et toujours!).

Mais également, manger dans les marchés et chez les vendeurs de rue est une expérience agréable à tenter, très bon marché mais également bon…tout simplement !

IMG_2200
A table !!!
IMG_9994
Poissons séchés…le retour !!!

2- Prendre un verre sur un toit terrasse

C’est dans un bar avec vue panoramique sur le fleuve que nous nous arrêtons. Cela fait du bien que de pouvoir se faire ce genre de petit plaisir. Bon, certes, on ne fait pas frais avec nos tenues usées et nos tongs plus que défraîchies, mais nous avons absolument besoin d’un agréable cocktail en profitant de l’ambiance de cette ville.

Sur Phnom Penh, beaucoup de bars mais également de restaurant disposent des terrasses au niveau d’étages mais également sur les toits. C’est vraiment agréable et sympa et cela permet de pouvoir s’élever un peu par rapport au brouhaha et à l’agitation de la rue.

Nous jetons notre dévolu sur le bar appelé Moon terrace Bar au Dekcho Damdin St. (154), Phnom Penh, Cambodge. Un toit terrasse qui surplombe les quais ou nous pouvons contempler l’ambiance du soir le long des quais.
Enfin une vraie Pina Colada et un vrai Mojito (avec les cacahuètes en prime), le tout pour 5 dollars par cocktail.

IMG_2266
Moment détente !!!!

3 – Les promenades le long des quais et les séances d’aérobie

A Phnom Penh, il est facile de se promener tout simplement et de se perdre dans la capitale. L’endroit que nous avons préféré pour nous promener est le Quai Sisowath où il est possible de regarder d’un côté les bateaux passer lentement sur le Tonlé et le Mékong et de l’autre, le soleil se coucher doucement sur le Palais Royal.

De plus, on peut également assister au cours d’aérobic en plein air dont les habitants de la capitale ont l’air d’être assez friand.

4 – Musée Tuol Sleng

A la fois un musée et un mémorial, le Tuol Sleng est un ancien lycée reconverti en prison de haute sécurité (S-21) sous Pol Pot. Cet endroit devint le plus grand centre de détention et de torture du pays.

Convertit depuis en musée du génocide, ce lieu témoigne des atrocités qui ont dévastées le pays lors du règne des Khmers Rouges.
Des photographies d’anciens détenus mais également des peintures réalisées par un ancien détenu y sont exposées.

Ce lieu m’a marqué déjà car nous sommes à la base dans un lycée, lieu de transmission du savoir, devenu lieu de torture et de désespoir. Il n’y a pas grand chose, tout est plus que dépouillé et cela reflète encore plus les horreurs qui se sont passées entre ces murs. C’est un lieu marqué par le temps et par l’histoire, à l’ambiance palpable et où l’on sent une certaine froideur permanente.

IMG_2231
Les « cellules » installées à l’intérieur du bâtiment.
IMG_2226
La façade du lycée

IMG_2222

IMG_0055

5 – Déambuler tout simplement dans la rue !

Flâner tout simplement, voir les moines passer dans leurs tuniques safran, les enfants en tenues scolaires, voir des scènes de vie, des moments qui sont à nous, rien qu’à nous, des moments qui font le charme de la découverte d’une ville…

IMG_0030 IMG_0043

 

Bon voyage

 

Laisser un commentaire