La Malaisie fut le pays avec lequel nous avons eu le plus de paysage frontière, un pays qui nous a plu dans l’ensemble car il présente des endroits vraiment magnifiques et qui nous ont charmé.

Pour résumer nos séjours dans ce pays : 2 jours pour faire un visa non immigrant thaïlandais en décembre 2014, puis 30 jours en Malaisie du côté péninsulaire en avril – mai 2015, puis un retour de quelques jours en août 2015.

En tout nous serons resté 37 jours en Malaisie péninsulaire.

D’une manière générale, nous avons beaucoup apprécié ce pays, pour différentes raisons, des paysages magnifiques, des plages paradisiaques, un accueil des malaisiens très sympathique (même s’il y a eu quelques bémols)…quelques points négatifs quand même, une nature plus très sauvage et totalement dominée par l’Homme…ou encore une offre hôtelière de même standing partout ou nous allons.

On vous en raconte plus et en détails dans cet article.

Notre trajet en Malaisie

Comme nous avons fait plusieurs aller retour en Malaisie, autant dire que nous y avons fait des étapes à chaque fois quelques peu différentes.
Ainsi lors de notre séjour au printemps 2015, nous avons fait une boucle en partant de Kuala Lumpur en faisant dans l’ordre : Kuala Lumpur → Cameron Higland → Ipoh → Taman Negara → Kuala Dungun → Perhentians → Mersing → Ile Tioman → Johor Bahru → Malacca → Kuala.

bv000210
Nous avons simplement encadré les principaux endroits où nous sommes allés.

Lors de notre retour en août 2015, nous sommes restés quelques jours sur l’île de Penang afin de découvrir cette île et la ville de Georges Town (plus un court séjour déjà sur Penang en décembre 2014 pour faire nos visas thaï..).

Nous avons passé plusieurs fois la frontière de ce pays, en train, en bus, en avion…aucun soucis à signaler, passage facile, aucun justificatif demander…et surtout 3 mois d’entrée gratuite sur le territoire pour ceux possédant un passeport français.

Notre budget

En tout, sur la période de avril-mai, nous avons dépensé 4563.25 ringgit, soit 958,27 euros sur 30 jours, soit un budget journalier moyen de 31,9 (allez on va dire 32) euros, soit en moyenne 16 euros par jour et par personne.

Malaisie
Notre budget en Malaisie sur 30 jours

Par rapport aux autres pays d’Asie du Sud Est, la Malaisie est un pays assez cher. Si nous n’avons (c’est ce que l’on pense) pas dépensé tant que cela, c’est que nous avons fait beaucoup de courses afin de se faire nous même à manger plutôt que d’aller au restaurant à chaque fois. Mais aussi nous avons eu le plaisir de davantage entreprendre de faire du stop, ce qui marche plutôt bien dans ce pays, nous évitant ainsi de faire trop de dépense dans les bus.

Même si le budget transport reste assez conséquent…du aussi au nombreux bateaux que nous avons du prendre comme à Taman Negara ou encore pour rejoindre les différentes îles où nous avons séjourné.

Premier post de dépense : Le logement

Avec 1715,5 ringgit, le logement arrive en pôle position durant ce séjour en Malaisie. Soit 368,15 euros sur notre séjour, en gros nous avons dépensé douze euros par nuit pour notre hébergement. Certes ce n’est pas excessif niveau tarif, mais sachez que pour ce prix là, nous avons eu parfois des chambres vraiment pas top du tout.

Ce que nous avons ressentit c’est qu’en Malaisie, les hôtels ont un peu tous tendance à se ressembler, du moins quand nous sommes sur le continent. Il est vrai que quand nous sommes sur les îles, cela fait un peu plus bungalows, ce qui est sympa. Mais franchement sinon dans les grandes villes, c’est un peu près le même standing, la même architecture. Disons que les hôtels ce n’est pas vraiment ce qui nous a charmé dans ce pays.

Mais on a eu quelques préférences…bien entendu loin des villes^^!

1 – Durian Chalet à Taman Negara

Juste parce que c’est un petit coin de verdure loin de la ville, un peu à l’écart (attention aux moustiques quand même) et tenu par une famille vraiment adorable et au petit soin.

IMG_7688
Notre chalet à Taman Negara

Prix de la nuitée : 50 ringgit (10,7 euros)

Précision, il n’y a pas d’eau chaude au niveau de la douche et puis visiter les différents bungalows avant d’en prendre un, tous ne se valent pas.
Mais quel plaisir le matin que de se réveiller au chant des oiseaux et aux cris des singes.

2 – Maya Beach Resort aux Perhentians (petites îles)

Bon, l’impression que le mot resort est valable pour tout hôtel en bord de mer, car ce n’est pas vraiment l’idée que l’on peut se faire d’un resort… mais il est sur la plage.

IMG_8168
Balcon de notre bungalow directement sur la plage…le rêve !!!

Une chambre tout simple, avec une douche (eau froide) et avec une belle terrasse donnant sur la mer. On prévient, il n’y a que deux bungalows qui donnent sur la mer directement, ils sont aussi un peu plus grand…comptez un peu plus, mais bon pour 10 ringgits de plus (deux euros!) cela vaut largement le coup.

Prix de la nuitée : 70 ringgits (15 euros)

3 – River one residence à Malaka

Une petite pension toute simple donnant sur le canal s’écoulant lentement au sein de la ville. Il est très bien situé, c’est son plus gros atout, non loin des artères commerçantes et de la fameuse Jonker street, grosse artère marchande.

IMG_8379
Les chambres sont très basiques…mais les parties communes sont plutôt sympas.

Prix de la nuitée : 60 ringgit (12,5 euros)

Deuxième post de dépense : les transports

Honnêtement, la Malaisie est un pays doté de belles infrastructures, aucun soucis en ce qui concerne les transports, les bus, les taxis, train, bateau.

1- Le train

Un moyen de transports que l’on tient à préciser c’est le train. Il est possible (on dit cela parce que nous avons tout lu et son contraire sur les réseaux sociaux) de prendre le train de Bangkok (Thaïlande) à Butterworth, pour rejoindre Penang (Malaisie).

IMG_3636
Mais pourquoi…pourquoi mettent-ils la clim aussi forte???

Le passage frontière se fait sans encombre et assez rapidement.

Prix du billet : 1120 bath par personne (28,4 euros).

2- Les bus

En ce qui concerne les bus, voici une idée en ce qui concerne les tarifs que nous avons rencontré au cours de notre séjour, le prix est indiqué par personne :

Kuala Lumpur – Cameron Highland : 35 ringgit (7,5 euros)

Cameron Higland – Ipoh : 21,30 ringgit (4,5 euros)

Cameron – Highland – Taman Negara : 75 ringgit (16 euros) ceci inclut la bateau pour atteindre Taman Negara.

Sachez que pour ce trajet, vous pouvez passer par la route en prenant un bus ou en faisant du stop (ce que nous avons fait que nous sommes partis…facile et économique)

Mersing – Johor Bahru : 14,65 ringgit (3,1 euros)

Johor Bahru – Malaka : 21,30 ringgit (4,5 euros)

Au niveau des bus station, il y a plusieurs stands vendant des billets de bus. Toutes ne proposent pas forcément le même tarif, cela dépend des compagnies avec lesquelles elles sont en collaboration. Donc c’est très simple : faîtes le tour et demandez les prix.

Les malaisiens parlent très très bien en anglais et aucun problème pour ce faire comprendre. Au pire, quelqu’un vous aidera en demandant les renseignements pour vous…c’est ce qui nous est arrivé avec un gentille dame qui a tenu à nous aider pour prendre nos billets.

On ne négocie pas en Malaisie, tout est indiqué. On ne risque pas non plus de se faire avoir et de payer un prix « touriste ». De plus, les taxis, tuk-tuk et autres ne vous courent pas après non plus.

Je crois que cette simplicité des transports nous a fait du bien quelque part…

3 – Le bateau

Nous avons emprunté le bateau pour rejoindre différentes îles de Malaisie.

Pour aller aux Perhentians, nous avons eu le droit à un petit navire avec deux moteurs de 300…autant dire que cela décolle pas mal!

IMG_8107
Le trajet en bateau pour aller aux Perhentians laisse assez rêveur…

Pour Tioman, vous serez sur une sorte de ferry, enfermé à l’intérieur, sans vraiment de possibilité de contempler les alentours…bien dommage!

Pour rejoindre les îles, voici une idée du prix de la tranversé : 35 ringgit (7,5 euros)

Et oui, vous payerez le même prix que ce soit pour vous rendre sur les Perhentians ou sur Tioman. Ce prix est pour un trajet, donc pour l’aller-retour, forcément…c’est 70 ringgit par personne (15 euros).

Troisième post de dépense : la nourriture

Manger en Malaise est un peu plus excessif que dans les autres pays d’Asie. Mais on y mange bien et même très bien et l’on ressent au niveau des plats les différentes influences qu’il y a pu avoir au cours du temps. Indienne, chinoise, thaï, indonésienne…on s’est tout simplement régalé. Niveau culinaire rien à redire. Les malaisiens sont de très bons cuisiniers savant marier les saveurs.

Pour les repas (en restaurant), nous avons dépensé 132.61 euros, si on rajoute les courses que nous avons fait également pour nous nourrir, nous sommes à 212.69 euros.

IMG_1140
Petit plaisir sur les Perhentians…BBQ sur la plage !!!

En ce qui concerne nos trips et autres activités

Nous avons booké dans ce pays afin de pouvoir découvrir certaines choses qui nous tenaient à cœur. Nous bookons uniquement quand il ne nous est pas possible de faire les choses par nous même…franchement chercher une fleur en forêt, faire un tour en bateau où aller plonger…bon pas vraiment le choix^^!

1 – Petit tour dans Cameron Highland

Ainsi lors de notre séjour sur Cameron Highland, nous avons booké un tour afin de faire une petite rando et de découvrir la fameuse Rafflesia Arnoldii (que tout amateur de biologie a envie de découvrir).

Prix du tour : 100 ringgit par personne

Cela incluait le transport,, le guide…et aussi visite des plantations de thé ou encore de la forêt de mousse. Bon honnêtement je me serai bien passé de cela, ce que je voulais voir c’était la Rafflesia. Plante rare et protégé, c’est un parasite hétérotrophe, donc non chlorophylliens et depuis le temps que je la vois dans mes livres de botanique…j’avais envie de faire connaissance!

IMG_7210
Depuis le temps que je voulais en voir une…

2 – Profiter d’une balade sur les canaux

Autre tour aussi booké, une balade en bateau dans les canaux de Malacca.

IMG_8459
Un petit tour en bateau le soir venu permet de découvrir Malaca différemment…et puis c’est quand même romantique !

Prix par personne : 20 ringgit.

Amusant surtout parce qu’il y a très peu de touristes qui le font (enfin touristes étrangers) et que nous étions en compagnie uniquement de malaisiens. Et bien, ils adorent cela, ils en sont même très friands de ce genre de balade.

Si vous êtes tenté de le faire, faîtes le soir, quand le soleil se couche, un petit moment romantique.

3 – Bien entendu, un petit tour dans les îles équivaut à plongée !!!

Cerise sur le gâteau : la plongée !!!

Honnêtement, si vous venez en Malaise et que vous allez dans les îles, cela serait dommage de passer à côté !

En ce qui concerne les prix et les tarifs, cela dépend de votre niveau…et de votre capacité à négocier.

Ainsi, nous avons payé nos plongées un prix super intéressant. Par rapport aux prix affichés, nous avons eu une bonne ristourne. Pourquoi? Déjà on était en basse saison pour le tourisme, notamment des touristes occidentaux, donc des plongeurs potentiels, parce que nous avons un bon niveau de plongée et qu’il a fallu dire que nous étions instructeur pour que le centre nous fasse une bonne réduction.

Prix de la plongée : 60 ringgit (au lien de 85) par personne incluant matos, un divemaster pour le site, bateau, boisson.

On a pu aussi bénéficier d’autres plans plongée…on s’est fait plaisir dans notre passion et pour cela on a trop aimé plonger en Malaisie!

Notre top en Malaisie

1 – Perhentians

Oui, oui, oui nous avons adoré cette île, nous étions sur la plus petite des deux. Une ambiance bonne enfant, de la musique le soir sur la plage, contempler le coucher du soleil avec une bière à la main, rester des heures dans l’eau. Cela faisait très très vacances…mais on en avait vraiment besoin de ce moment où l’on ne faisait rien.

2- Taman Negara

Egalement pour l’ambiance, nous sommes restés une petite semaine dans notre châlet à contempler la nature, à nous réveiller au bruit des animaux de la forêt, la matin à aller prendre un solide brunch au niveau des restaurant flottant, à partir seuls vadrouiller en totale autonomie dans la jungle.

IMG_7683
Plaisir du matin sur l’un des restaurant flottant

3 – Penang

Penang est sa douceur de vivre, son street art, ces restaurants…une des plus belles villes de Malaisie pour nous présentant un diversité de culture, un véritable melting pot.

IMG_5519
Penang et son fameux street art.

Flâner dans les rues de Penang et s’arrêter prendre un naan dans un des nombreux restaurants indiens, ou prendre un bon lassy, des petits bonheurs qui n’ont pas de prix…

Notre flop en Malaise

1- Ipoh

Number one, Ipoh est une ville que nous avons fui (pas comme la peste…mais presque). Alors que nous étions ravis de la Malaisie, il a fallu que l’on vienne dans cette ville pour voir qu’il y a n’importe où des points noirs. Je suis peut être dure, mais c’est ce que j’ai ressenti. Entre des temples perdus dans les zones commerciales, un accueil désagréable, une chambre envahit par les rats (ils ont mangé nos provisions!) et qui en plus avait un lit dont le matelas avait des superbes trous dut également au rat, un marché nocturne où l’on peut acheter toutes les contrefaçons possibles (des coques de portables, des jeans, des ceintures…)…Pour nous, c’est simple, ne perdez pas votre temps, cette étape est inutile!

De plus, pour partir de cette ville, c’est aussi très compliqué, les bus qui y passent vont soit à Penang, Kuala Lumpur ou Singapour…et nous qui voulions nous rendre à Taman Negara. Perte de temps donc également car nous avons du revenir sur Cameron Highland pour faire la liaison jusqu’à Taman.

Pour vraiment voir notre ressentit, nous avions écrit un article sur cette ville.

2 – Les champs de palmier à huile

Cela nous a surtout frappé quand nous avons quitté Taman Negara par la route, 2 kilomètres après le village, plus de forêt, plus rien, des champs de palmier à perte de vue. Cela m’a encore plus attristé quand notre chauffeur nous a dit qu’auparavant il y avait des éléphants sauvages, il s’est même arrêté 2 ou  fois, là où il en avait déjà vu, espérant qu’il y en aurait encore. Bien sur aucun éléphant n’a pointé le bout de sa trompe…

Oilpalm

Top paysages

Bon, on reprends un peu les mêmes et on recommence

1 – Perhentian

IMG_8179
Le bonheur tout simple du soir devant un spectacle dont on se lasse jamais!

2 – Taman Negara

IMG_7668
Voilà ce que je suis venue admirer à Taman, des arbres, une forêt primaire…

3 – Tioman

IMG_9100
Une eau riche de vie simplement en PMT

Pour conclure

La Malaisie est un pays plein de contraste, une population multiculturelle, des paysages par moment très urbains et puis ensuite « très nature ». Je mets volontairement le « très nature » entre guillemets, car l’impression que nous avons eu et que parfois ce côté nature fait un peu façade, car le contraste entre le moment où est par exemple à Taman Negara et quand on quitte cet endroit est saisissant…de la forêt on passe à la monoculture du palmier sans transition. Et alors on peut se demander est-ce que cette forêt a encore un long avenir devant elle?

Ce qui nous a le plus plu dans ce pays c’est bien entendu les îles, endroit préservé où il est possible de se reposer dans une nature encore luxuriante.

Il nous reste encore à découvrir Bornéo…une occasion de retourner en Malaisie…

Bon voyage !!!

One thought on “Bilan et Budget en Malaisie”

Laisser un commentaire